Avez-vous déjà entendu parler de véhicules à hydrogène ? Le point sur son fonctionnement, ses avantages et ses inconvénients.

L’hydrogène, le vecteur énergétique du futur

L’hydrogène est l’élément le plus simple que l’on connaisse dans l’univers aujourd’hui. Son atome contient uniquement un proton et un électron. C’est l’élément le plus abondant auquel nous avons accès aujourd’hui. Malgré cette abondance, il n’existe pas produit naturellement sur notre planète. Il est toujours associé à d’autres éléments, tels que H2O créant de l’eau grâce à sa combinaison avec de l’oxygène.

La NASA utilise déjà l’hydrogène liquide comme carburant, propulsant les fusées et les navettes spatiales dans l’espace. Les piles à combustible dotées de cet élément alimentaient les systèmes électriques de ces véhicules spatiaux, produisant de l’eau comme un sous-produit propre et suffisamment pur pour être consommable.

Dans le but de diminuer les émissions de gaz à effet de serre et limiter ainsi la pollution, plusieurs industries recherchent des moyens d’adapter cette technologie à nos besoins en matière de style de vie, tels que les transports. D’où la naissance de la voiture à hydrogène, une conception réalisée par les grandes industries automobiles.

Comment fonctionne un véhicule à hydrogène ?

La plupart des gens savent aujourd’hui ce qu’est une voiture électrique. C’est une voiture qui fonctionne avec un moteur électrique alimenté par une batterie. Ce qui différencie la voiture à hydrogène d’un véhicule électrique à batterie, c’est la provenance de l’électricité. Au lieu d’une batterie, elle est dotée d’une pile à combustible qui utilise l’hydrogène pour générer de l’électricité à la volée pendant le fonctionnement de la voiture. Le moteur à hydrogène utilise alors l’électricité comme carburant plutôt que l’essence.

Pour produire l’électricité, la pile à combustible utilise le principe d’oxydation de l’hydrogène de sorte que les électrons soient libres de suivre leur propre chemin et fournissent l’électricité qui fait tourner le moteur. Pendant ce temps, le proton devient un ion hydrogène, et se lie avec tous les atomes d’oxygène à proximité pour former de l’eau. Ce processus libère beaucoup de chaleur, de sorte que l’eau se transforme en vapeur et que la vapeur devienne le gaz d’échappement de la pile à combustible.

Les avantages et inconvénients d’un véhicule à hydrogène

1. Les avantages

Moins de pollution – Comme tous les véhicules électriques, la voiture à hydrogène dégage moins de gaz nocifs. Comme les déchets produits par le fonctionnement du moteur ne sont que chaleur et eau, il n’y a quasiment pas d’émission de polluants.

Une économie de carburant – Comparé aux voitures à moteur diesel ou à essence, la voiture à hydrogène consomme beaucoup moins car l’hydrogène peut produire plus d’énergie par kilo de carburant. Cela signifie qu’elle peut aller plus loin qu’un véhicule chargé de la même quantité de carburant mais utilisant une source d’énergie plus traditionnelle.

Un fonctionnement silencieux – La réaction électrochimique des piles à combustible est essentiellement silencieuse, contrairement au processus de combustion de combustibles fossiles.

Un entretien facile – Les véhicules à pile à combustible ont moins de pièces mobiles que les véhicules normaux. Cela les rend plus faciles à maintenir.

2. Les inconvénients

Des véhicules coûteux – Bien que largement disponible, l’hydrogène coûte cher puisqu’il faut beaucoup de temps pour produire cet élément. Ce n’est pas une source de carburant abordable à tout le monde. Tant que la technologie ne sera pas mise au point pour simplifier l’ensemble du processus, l’énergie à base d’hydrogène continuera à être une option coûteuse.

Peu de stations d’hydrogène – Même si davantage de véhicules à pile à combustible devaient être produits, il n’y a tout simplement pas assez de stations-service publiques pour distribuer de l’hydrogène.